Loading

Les Cassès

Le village des Cassès, un lieu marqué par l’histoire des cathares, au bord de la Rigole du Canal du Midi…

Le village, avec son château fort, était au moyen-âge une place importante qui dépendait du Comté de Toulouse. En 1211, lors de la célèbre croisade albigeoise, la cité a été assiégée par Simon de Montfort et son armée. Prise au piège, la garnison négocia sa liberté en échange des hérétiques qu’elle accueillait. Après avoir converti une cinquantaine d’entre eux, les évêques menant cette croisade laissèrent le sort des nombreux derniers hérétiques aux mains de l’armée qui les brûla vifs.
Notre comte se dirigea vers les Cassés, château qui appartenait en propre au comte de Toulouse. … il en fit le siège : les hommes du comte de Toulouse, jugeant qu’ils ne pourraient prolonger la résistance malgré la force du château, capitulèrent… les croisés saisirent soixante hérétiques environ, les brûlèrent avec une très grande joie » (Histoire albigeoise, p. 96-97). » « L’armée de Dieu gagna le château des Cassés, lui donna l’assaut et le prit. Ils brûlèrent environ soixante parfaits qu’ils y trouvèrent » (Guillaume de Puylaurens, 73)
 
Par la suite, on rasa toutes les fortifications ainsi que le château. Ce dernier sera reconstruit par le Comte de Toulouse, et en 1235 on y plaça les inquisiteurs pour chasser les derniers hérétiques.
Aujourd’hui, en vous promenant, vous pourrez apercevoir les vestiges de l’ancien monastère des Clarisses du XIV° siècle et le moulin à vent de Caunes du XVIII° siècle.
 
Ne manquez pas le Mémorial Cathare, rappelant tous les bûchers du Lauragais, placé en 2011 en commémoration des 800 ans du bûcher des Cassès, ainsi que les stèles discoïdales sculptées.
Facebook
Twitter
Pinterest
Shopping Basket