Profitez de votre séjour à Castelnaudary pour visiter la collégiale Saint-Michel, une des nombreuses empreintes laissées par la période du Moyen-Âge en Lauragais. D’un style gothique méridional qui a traversé les siècles, le lieu renferme une partie de l’histoire de la ville.

Visiter la collégiale

La collégiale Saint-Michel est ouverte au public les mardis, mercredis, vendredis et samedi de 13h30 à 18h et les jeudis de 13h30 à 17h30.

Des visites guidées sont possibles pour les groupes sur réservation en se rapprochant de l’Office de Tourisme de Castelnaudary.

Sur les traces du Moyen-Âge

Erigée au XIIIème siècle dans un style purement gothique méridional, le pape Jean XXII élève l’église paroissiale Saint-Michel au rang de collégiale. Un chapitre de chanoines s’y installe et exerce une charge pastorale et administrative pour le diocèse. Un important cloître est alors construit contre le mur sud de la collégiale (actuel emplacement du Palais de Justice).

En 1355, au cours de la Guerre de Cent Ans, le Prince Noir s’empare de la ville et la brûle. La voûte d’origine en bois est détruite et reconstruite en pierre avec arcs doubleaux et croisées d’ogives dont il ne reste aujourd’hui que la première travée. Le chœur présente une abside à cinq pans ornés de fenêtres à lancettes et vitraux du XIX siècles.

Olivier Alvear
Collégiale St Michel

Les stalles sont du XVIIème siècle, le maître-autel baroque est surmonté d’un ciborium en haut duquel on observe trois anges symbolisant trois vertus théologales : au sommet, l’ange présentant la croix pour la Foi, le deuxième ange portant une ancre pour l’Espérance, le troisième ange offrant un cœur embrasé pour la Charité. Les grandes orgues classiques furent construites entre 1774 et 1778 par Jean-Pierre Cavaillé, puis agrandies en 1860 par Aristide Cavaillé-Coll ; devenues romantiques, elles ont été classées Monuments Historiques en 1969.

Coordonnées

Ce contenu vous a été utile ?

Enregistrer

Partager ce contenu