Loading

Castelnaudary

Castelnaudary, capitale historique et gastronomique, domine la plaine du Lauragais.
Empruntez les ruelles et découvrez un riche patrimoine.

HISTOIRE

Castelnaudary entre dans l’histoire dans un document de 1118 sous le nom de « Castellum Novum Arri » c’est-à-dire le château neuf d’Arius. C’est autour de ce château (actuel emplacement du Musée du Lauragais) que se construit la ville. Castelnaudary devient une place forte stratégique durant la croisade contre les Cathares. En 1211, elle tombe dans les mains des Croisés, puis en 1221 elle sera reprise par le Comte de Toulouse.
 
En 1355, en pleine Guerre de Cent Ans, la cité sera brûlée par le Prince Noir, fils du roi Edward III d’Angleterre. Le Lauragais et sa capitale ne retrouveront la sérénité que sous le règne d’Henri II. Son épouse, Catherine de Médicis, devient comtesse du Lauragais et fait de Castelnaudary le siège d’une Sénéchaussée, circonscription administrative et judiciaire. Elle fait construire le Présidial, tribunal civil et criminel qui attirera à Castelnaudary de nombreux avocats et juges issus de Toulouse.
 
Au début du XVIIe siècle, la ville est le témoin d’un épisode de la Fronde. En 1632, une terrible bataille a lieu au pied de la ville. Le Duc de Montmorency, capturé, sera décapité au Capitole. Le XVIIe siècle voit aussi la création du Canal Royal du Languedoc, aujourd’hui appelé « Canal du Midi ».
 
Pierre Paul Riquet, son génial inventeur, fait de Castelnaudary un port important en y aménageant le Grand Bassin (7 ha). A la Révolution, Castelnaudary devient sous-préfecture de l’Aude, titre qu’elle perdra en 1926 au profit de Carcassonne. Depuis 1976, la ville accueille la Légion Étrangère et reste la capitale du Lauragais et du cassoulet.

PATRIMOINE

Promenez-vous au cœur de la vieille ville et laissez-vous surprendre par quelques monuments cachés…
La Halle de Verdun, l’ancien couvent des Carmes, les hôtels particuliers, l’ancien Grand Bazar de l’Hôtel de Ville ou encore l’impasse des Boutiquiers sont autant de vestiges à découvrir à l’occasion d’une balade en ville !
 
La Place de Verdun correspond au dernier agrandissement de la ville lorsqu’elle est érigée au rang de Bastide en 1366. Une halle permettant la tenue de marchés couverts et du marché aux herbes fut bâtie au centre de cette nouvelle place, on y trouvait aussi les poids et mesures. Maintes fois réaménagée et restaurée, elle offre aujourd’hui, autour de sa fontaine et sous ses platanes séculaires, un cadre attrayant pour les nombreux commerces qui l’entourent.
 
L’hôtel Latapie (Grand Rue) est un de ces beaux hôtels du XVIIe siècle, aujourd’hui école maternelle. Notez la porte d’entrée monumentale dont les vantaux en bois sculpté sont inscrits aux Monuments Historiques. Au-dessus du linteau de la porte, les armoiries de la ville de Castelnaudary : trois grandes tours crénelées inspirées du sceau de la ville accompagnées de trois fleurs de Lys symboles de la royauté. Sous le blason, un visage de femme portant un bonnet phrygien (en partie cassé) a été rajouté, elle représente la République.
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Shopping Basket