Loading

Stèles discoïdales

Au bord des chemins, ces petits monuments funéraires surprenants.

Les stèles sont des monuments funéraires qui remontent autour du Xe siècle. D’une surface pleine, les stèles sont composées de deux parties : un pied de forme variable surmonté d’un disque. Elles font partie intégrante du petit patrimoine du Lauragais.
 
Depuis l’antiquité elles sont placées du côté de la tête du défunt pour marquer l’emplacement de la sépulture. Certains pensent qu’elles seraient un réemploi de meules usées par la mouture ce qui expliquerait leur forme circulaire. La présence d’autres stèles de la zone du catharisme (en France, en Europe, en Russie et jusqu’au Maghreb) laisse à penser que les stèles lauragaises ne seraient pas liées à cette religion. Elles signalent donc la présence d’une tombe et évoquent le souvenir de la personne inhumée via la sculpture d’outils ou d’un signe symbolique. Parfois, elles peuvent également servir de jalons sur un itinéraire jacquaire ou bien enfin marquer un lieu de dévotion.
 
On trouve des stèles essentiellement dans les villages de Les Cassès, Airoux, Baraigne, Cumies, Labécède Lauragais, Marquein, Molleville, Montferrand, Montmaur, Ricaud, Souilhanels et St Michel de Lanès.
Stèles aux Cassès
Facebook
Twitter
Pinterest
Shopping Basket